Nous contacter

Logo_Amandiers_En-tete.jpg

Ecole Les Amandiers
Avenue du Mont Ventoux
84850 CAMARET
04.90.37.20.80
ecolesamandiers@wanadoo.fr

Mise à jour
20 juin 2017
15 h 20
Mur de l'école
 Mur_de_lecole.png
Activités

Fermer 2007-2008

Fermer 2008-2009

Fermer 2009-2010

Fermer 2010-2011

Fermer 2016-2017

Fermer Romans policiers

Amicale Laïque
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

2008-2009 - Notre soirée à l'opéra théâtre d'Avignon
opera6.jpg

Mercredi 6 mai, nous nous sommes rendus à l'opéra théâtre d'Avignon à 20 h.

Le programme de la soirée était constitué de 3 oeuvres :

L'ouverture des Hébrides de Félix Mendelssohn
La mélodie Nascote de Francesco Antonioni

Le 1er concerto pour piano et orchestre de Johannes Brahms

Opera1.jpg


Devant le théâtre

Quand nous sommes arrivés le théâtre n'était pas encore ouvert. Des personnes  attendaient comme nous. La façade est en pierre et très grande, avec des sculptures et des formes géométriques. Nous pouvons voir un balcon et trois arcades qui forment l'entrée. Devant se trouvent les statues de Molière et Racine.

 

opera2.jpg

 


Avant le début du concert, nous nous sommes assis au premier balcon pendant que les musiciens  accordaient leur instrument, c'est une vraie cacophonie. On est allé regarder le piano qu'on ne voyait pas de notre place, il était ouvert en grand. Avant l'arrivée du chef d'orchestre, un violon a donné la note 'la' et les autres instruments l'on répétée.


opera4.jpg

Le concert :

Le son était puissant, doux, il résonnait dans toute la salle et était très différent de ce qu’on écoute à l’école.

- L’ouverture des Hébrides ressemblait à l’eau de mer qui inonde une grotte écossaise.

- La mélodie nascote nous donnait l’impression d’être dans les airs, c’est de la musique contemporaine. Les musiciens utilisaient les instruments de manière différente : les violonistes tapaient sur leurs cordes avec leur archet.

- Le 1er concerto pour piano et orchestre a été interprété par Laure Favre-Kahn, une pianiste soliste.


 opera5.jpg


Le travail de répétition : Le chef d'orchestre faisait répéter des mesures aux musiciens quand il trouvait que l'interprétation n'était pas satisfaisante.

 

opera3.jpg

A l'entracte, les techniciens du théâtre ont installé le piano sur le devant de la scène. Le chef d'orchestre a changé de partitions. Certains musiciens sont restés pour répéter.

 

Nous sommes rentrés très tard et nous nous sommes régalés.



Date de création : 07/05/2009 : 11:46
Dernière modification : 19/06/2009 : 14:04
Catégorie : 2008-2009
Page lue 2816 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^