Nous contacter

Logo_Amandiers_En-tete.jpg

Ecole Les Amandiers
Avenue du Mont Ventoux
84850 CAMARET
04.90.37.20.80
ecolesamandiers@wanadoo.fr

Mise à jour
12 décembre 2017
16 h 45
Mur de l'école
 Mur_de_lecole.png
Activités

Fermer 2007-2008

Fermer 2008-2009

Fermer 2009-2010

Fermer 2010-2011

Fermer 2016-2017

Fermer Romans policiers

Amicale Laïque
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Romans policiers - Juliette disparue

 Juliette disparue

 

Juliette sort du collège, elle sent qu'on l'observe. Elle rentre chez elle rapidement et, dit tout à ses parents. Mais ils ne la croient pas. Alors elle monte dans sa chambre et appelle Troy. Elle lui raconte tout ce qui se passe et elle termine par : « Si je me fais enlever, j'aurais toujours une réserve de cailloux sur moi comme le Petit Poucet. »


Le lendemain à sept heures, elle sort chercher le pain et le journal. En revenant à la maison, le journal lui glisse des mains. Juliette se baisse pour le ramasser. Mais un ravisseur l'attrape par le ventre. Juliette crie et le griffe, il y a des gouttes de sang qui tombent sur le journal...


A huit heures, au collège ses copains s'inquiètent de ne pas la voir. Troy dit à Lola :

« Nous irons voir les parents de Juliette à la sortie du collège. »

Ce qu'ils font à 16 h 30. Là, ils apprennent que les parents ne l'ont plus vue depuis qu'elle est allée chercher le pain et le journal. Ensemble ils décident de prévenir la police mais aussi d'enquêter eux même.


Plus tard devant la boulangerie, il trouve un journal par terre avec du sang dessus. Ils se disent : « Et si Juliette s'était faite enlever ? »

Pour le savoir ils vont chez un médecin pour faire analyser le sang sur le journal. »


Le médecin confirme que l’A.D.N trouvé sur le journal correspond à Mathieu Lebrun. C’est un cancre de la fac, fiché sur les listes de la police car il a déjà volé du matériel. Alors ils reviennent à la boulangerie et ils trouvent des petits cailloux qui partent vers le parc. Troy se souvient que Juliette lui disait au téléphone : « J'aurais toujours une réserve de cailloux sur moi ». Troy dit à Lola :

« Suivons les cailloux. »

Lola ne se pose même pas de question et suit les cailloux. A un moment donné, les cailloux partent dans deux directions. Troy et Lola partent à droite tandis que les parents de Juliette partent à gauche. Les parents de Juliette ont trouvé une petite fille en train de jouer avec des cailloux : les parents très déçus de ne pas retrouver leur fille s'assoient sur un banc.

Par contre, Troy et Lola arrive devant une cabane abandonnée. Par une fenêtre, ils aperçoivent Juliette avec du gros scotch sur la bouche et un homme cagoulé. Sous le choc ils appellent les parents de Juliette avec leur téléphone mobile, ceux-ci leur ordonnent de ne pas bouger et les rejoignent. Dès qu'ils les ont rejoint, ils appellent la police.

La police est là. L'agresseur s'inquiète d'entendre du bruit dehors, il sort et se fait attraper par la police. Ils enlèvent la cagoule : c'est bien Mathieu l’étudiant. Il est conduit au commissariat et, comme il est majeur, il se retrouve en prison.

Juliette est de retour : tous font la fête.

Lucas, Amandine, Julien, Brahim


Date de création : 08/04/2008 : 13:15
Dernière modification : 10/04/2008 : 18:37
Catégorie : Romans policiers
Page lue 2793 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^